L’incitateur: « Sois parfait ! »

Cet  incitateur  nous  pousse  à  exiger  de  nous-mêmes  ainsi  que  des autres à faire preuve de perfection, de sérieux et de précision.

??????????????????Celui qui est sous l’emprise de cet incitateur a très jeune appris qu’il est accepté s’il se fait apprécié par sa perfection.

Dans le domaine du travail cet incitateur a des effets qui peuvent être fâcheux  puisque  la  personne  concernée  est  toujours  obsédée  par  le besoin de perfection quels que soient le temps et les coûts nécessaires.

Sous  l’action de cet incitateur il est possible de  rechercher la perfection à 100 % même si une  perfection à 95 % permettait de réaliser le travail en un seul jour plutôt qu’en trois comme ce serait le cas dans la première variante.

Cet incitateur peut devenir un briseur de carrière.

Les perfectionnistes passent souvent pour des experts fiables et compétents même lorsque

leur  perfectionnisme  tourne  à  la  pédanterie  et  va  sur  les  nerfs  des autres collègues.

Il arrive alors que ces gens soient écartés des positions dirigeantes par crainte de perdre un bon spécialiste et d’hériter un mauvais dirigeant.


bas-de-page-site