Les deux programmes: MBSR et MBCT

Bien que ces deux programmes soient comparables dans leur contenu, ils se différencient dans leurs applications, notamment dans les objectifs de soins.

Ci-dessous, vous trouverez des précisions concernant la spécificité de chaque programme ainsi que sur leur évolution depuis leur création.

Similitudes et différences essentielles58661357

  1. Durant deux mois, le groupe de participants se réunit autour d’un ou deux instructeurs pour huit séances hebdomadaires de deux heures à deux heures trente. Dans le programme MBSR, il y a, en plus, une journée silencieuse.
  2. Chaque session comprend des pratiques méditatives formelles et des pratiques informelles permettant de prendre conscience du fonctionnement en pilotage automatique, des communications interpersonnelles, des ruminations mentales, des émotions en relation avec les sensations corporelles, des habitudes et des encodages comportementaux de la vie quotidienne.
  3. Le rôle de l’instructeur consiste à guider, pas à pas, les participants vers leur aptitude à progresser dans l’apprentissage de leur propre expérience méditative.
  4. L’enseignement de la méditation est un point essentiel des programmes MBCT/MBSR et les instructeurs ont, eux-mêmes, suivi une formation et pratiquent régulièrement la méditation afin d’avoir une connaissance réelle du fonctionnement de l’esprit et, également, une attitude d’accueil indispensable pour incarner le message fondamental de la mindfulness :l’acceptation inconditionnelle de ce qui est.

MBSR : Mindfulness Based Stress Reduction

9244525Le programme MBSR était, à l’origine, un programme complémentaire à la médecine s’attachant à aider les malades chroniques à mieux gérer les douleurs et le stress. Il apparaît aujourd’hui comme une solution pour toute personne qui se sent tourmentée psychologiquement ou physiquement afin d’améliorer son bien-être général.

Le programme a été inventé par Jon Kabat-Zinn, professeur émérite de la « University of Masachusetts Medical School » à la fin des années 70.

Aujourd’hui, le programme MBSR est pratiqué par un large public et s’adresse aussi bien aux entreprises, au domaine de l’éducation, de la santé etc.

Inspirée par les enseignements bouddhistes, la MBSR est basée sur les principes de la “mindfulness” ou “pleine conscience” qui se définit par l’attention donnée au moment présent, sans jugement.

Le programme enseigne les principes de la méditation Vipassana dans laquelle l’attention est portée aux contenus de pensée, aux sensations corporelles, aux manifestations émotionnelles sans que l’on ne s’y attache ou s’y identifie.

marcher-en-pleine-conscience-215x185L’objectif pour l’individu, à travers ce type de méditation, est d’identifier les éléments qui causent les tourments ressentis et d’y répondre de façon à ne pas être submergé par les facteurs de stress. La pratique de la mindfulness développe chez le méditant une capacité à gérer les émotions plutôt que de les subir et, de ce fait,améliore l’humeur générale de la personne. A l’opposé de notre attitude naturelle d’être en pilote automatique, la mindfulness permet d’accueillir avec bienveillance les pensées,  images et sentiments ressentis comme négatifs. Le fait de focaliser l’attention sur l’instant présent augmente l’indulgence vis-à-vis de soi et des autres.

De nombreuses étudesont été conduites depuis 30 ans et démontrent que le programme MBSR est efficace pour réduire le stress et développe chez les pratiquants une attitude intégrative corps/esprit. Des recherches récentes tendent, de plus, à prouver qu’il participe à un renforcement du système immunitaire. Les participants ressentent moins de stress, gèrent mieux la douleur, tombent moins en dépression, ont plus d’estime d’eux-mêmes et plus d’empathie envers les autres. Par ailleurs, l’imagerie médicale (IRM) détecte une activation des zones du cerveau impliquées dans l’aptitude au bonheur, la concentration, la mémoire, les processus d’apprentissage…

MBCT : Mindfulness Based Cognitive Therapy

Profile of woman with eyes closed, in group

La MBCT – en français « thérapie cognitive basée sur la pleine conscience » – est une approche de groupe développée par  les psychologues Zindel Segal, John Teasdale et Mark Williams.

Comme la MBSR, la MBCT s’inspire des enseignements bouddhistes en se détachant de leur dimension spirituelle. La MBCT s’enracine dans une démarche plus scientifique établie par des psychologues cognitivistes mettant au point destechniques de thérapie. En ce sens, ils emploient la médiation à des fins thérapeutiques de gestion émotionnelle. Le programme est ainsi généralement instruit par des psychologues et des psychiatres car, à travers leurs connaissances cliniques, ils sont en mesure d’expliquer ce que sont les ruminations et les signes cliniques des troubles psychologiques. Ils peuvent alors apprendre aux participants à utiliser la pleine conscience au quotidien comme « baromètre » de l’humeur et des pensées pour adopter des stratégies plus efficaces avant que les troubles ne s’installent.

2

Le programme était initialement destiné à prévenir les rechutes dépressives chez les patients en rémission d’une dépression unique ou récurrente, mais  les indications de la MBCT sont beaucoup plus larges (gestion du stress et de l’anxiété, de l’impulsivité, de la douleur chronique etc…) puisque la MBCT permet d’apprendre à gérer les émotions quelles qu’elles soient.
Ainsi, nous savons qu’en présence d’un état émotionnel négatif et transitoire, les patients ayant déjà eu plusieurs épisodes de ce type ont tendance à réactiver de manière facilitée des patterns de pensées et d’émotions négatives pouvant déclencher une rechute. La MBCT vise la prise de conscience de ce mode de fonctionnement de l’esprit et favorise la construction d’une nouvelle attitude à l’égard de ces pensées et émotions. Les pensées sont alors vues comme des événements mentaux, indépendamment de leur contenu et de leur charge émotionnelle. La méditation permet, en particulier, de se centrer sur le présent, de se tenir à l’écart des ruminations négatives et de se déconnecter de cette spirale.


J’espère-que-cet-article-vous-aura-été-utile1-copie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *