Aller vers / Eviter de

Connaissez-vous la difference entre le « besoin de changer » et « l’envie de changer » ?

  • Le « besoin de changer » répond à une motivation négative :

Se soustraire à une situation qu’on ne supporte plus. Cette action peut être perçu comme une fuite, un éloignement qui ne nous donne pas de direction à suivre.

  • L‘« envie de changer » répond à une motivation positive :

Aller vers une direction qui nous attire. Cette action peut être perçu comme un engagement. Je choisis de donner à ma vie un « sens » en accord avec qui je suis, avec mes valeurs.

Certes, dans les deux cas, il y a un désir de se rapprocher du bonheur, d’un mieux être, mais engager un changement ne signifie pas forcement se mettre à l’abri des étranges scénarios de vie répétitifs. Nous serons toujours confrontés aux aléas de l’existence.

Le grand problème est que nous sommes constamment en train de juger la vie.
Des choses se produisent et nous approuvons ou désapprouvons, nous les acceptons ou les rejetons.

Ce que je veux dire, c’est que c’est la réalité qui est ultimement l’autorité et non pas ce que nous pensons au sujet de la réalité.
L’acceptation gravite autour du fait de voir la réalité, de voir les choses telles qu’elles sont et non pas telles que nous aimerions ou voudrions qu’elles soient.

A partir de ce lieu de totale acceptation avec ce qui est, toutes les possibles actions créatives, intelligentes et inspirées voient le jour.

Définir et installer sa direction de VIE

« Ce n’est qu’en acceptant ce que nous ne pouvons pas changer que nous réussissons à dégager les ressources nécessaires pour agir là où c’est possible afin d’orienter notre vie dans le sens des valeurs qui nous sont chères. »

  • Et s’il suffisait  d’amorcer le changement en soi, simplement en changeant de point de vue interne, de regarder la vie avec un autre regard, une autre perspective pour avoir les comportements propices à la construction d’une existence riche et pleine de sens ?

Le mental fonctionne comme un ordinateur qui tourne avec des vieux logiciels qui se sont installés au fur et à mesure des expériences, de notre éducation, de l’évolution de notre environnement, de l’importance que l’on donne à nos pensées etc…

Il faut d’abord désactiver les logiciels inadaptés avant de pouvoir changer sereinement.

C’est ce que certains appellent « la reprogrammation mentale ».

Votre quête du bonheur commence par vous-même. Cela relève directement de votre attitude face au flux de la vie et des actions que vous engagez.

Mon coaching est  une approche psycho-philosophique.

« C’est un accompagnement pour vous permettre d’amorcer une dynamique, pour vous permettre d’entreprendre les premiers pas pour que s’opère à l’intérieur de vous, le début d’une véritable alchimie, celle qui conduit à la libération et au bonheur. »

Alors commencera en vous, un long travail intérieur de réflexion qui vous conduira inévitablement à : « Danser avec la vie »


« La vie est un autobus. Vous en êtes le conducteur. Les passagers, ce sont vos souvenirs, vos pensées, vos émotions et vos sensations physiques. Dans l’autobus, il y a un certain nombre de passagers qui sont dérangeants. Ils crient à tue-tête de tourner à gauche ou à droite, vous avertissent de « grands dangers » et vous suggèrent parfois des raccourcis… mais à quel prix?

Vous seul pouvez décider de la direction à prendre, celle que votre cœur souhaite vraiment. En acceptant la présence des passagers dérangeants, en apprenant à les entendre sans suivre nécessairement leurs injonctions, vous cessez de lutter pour les contrôler et vous canalisez vos actions vers la direction qui vous est chère. »