Archives du mot-clé Life coaching

Évaluation de la dépression

Ce test, l’échelle de dépression de Hamilton, est l’un des plus utilisés par les professionnels de la santé pour évaluer l’évolution des symptômes lors du traitement (psychothérapie ou médicaments antidépresseurs) de la dépression.

Elle a été publiée en 1960 par le psychiatre Max Hamilton et révisée en 1967. Lire la suite

Évaluation de l’anxiété

Le test de Hamilton, permet d’évaluer l’anxiété.
Il est conçue pour être utilisée par un professionnel formé lors d’une consultation à partir de ses observations et des réponses de la personne qui consulte.
Pour cette raison, il faut considérer les résultats comme étant un peu plus approximatif lorsque le test est utilisé par la personne elle-même.

Les parties de soi en conflit

Toute personne a déjà fait l’expérience d’une partie de soi en désaccord ou en conflit.

«J’ai envie de manger du chocolat et une autre part de moi me rappelle que je dois faire attention à mon diabète».

Une partie de moi dit «J’ai envie de», alors qu’une autre partie me dit « Il faut que ».

Lire la suite

La loi de Parkinson

« Une tâche nécessite toujours tout le temps dont on dispose pour l’effectuer »
Soyez honnête : vous arrive-t-il souvent de ne pas utiliser tout le délai dont vous disposez pour un travail ?
Cette « loi » a été énoncée en 1958 par le professeur C. Northcote Parkinson littéralement sous la forme suivante :
« Work expands to fill the time available for its completion ».

Lire la suite

Comment mieux retenir ?

Matière à réflexion: 

  • Comment retenons-nous les connaissances nouvelles ?
  • Le saviez-vous… nous ne retenons que 10 % de ce que nous lisons ?
  • Comment intégrer dans nos pratiques des approches favorisant l’amélioration des performances cognitives  ?

Source : Département d’histoire et de sciences politiques, Université de Sherbrooke, Québec.

Lire la suite

Théories de l’apprentissage

Le réflexe inné – Le béhaviorisme ou comportementalisme – Le constructivisme

Apprendre, c’est comprendre. C’est construire un savoir que l’on va pouvoir réinvestir.

« Processus par lequel un individu va acquérir une réponse ou un ensemble de réponses qu’il ne possédait pas dans son répertoire. Ces réponses « apprises » sont de types variés : comportementales, cognitives, émotionnelles, physiologiques. »

Lire la suite

La pyramide des besoins de l’être humain « Maslow A »

À la base des théories humanistes, l’humain est vu comme un être fondamentalement bon se dirigeant vers son plein épanouissement (l’actualisation). Cette approche suppose l’existence du Moi et insiste sur l’importance de la conscience et de « la conscience de soi ». Le but recherché par le psychologue humaniste est donc de permettre à tout individu de se mettre en contact avec ses émotions et ses perceptions afin de se réaliser pleinement, c’est-à-dire, atteindre l’actualisation de soi. Parmi les principaux représentant de cette école de pensée, rappelons Carl Rogers (1902-1987) et Abraham Maslow (1916-1972).

Lire la suite

Vers une psychologie de l’être « Maslow A »

De la même manière que les arbres ont besoin de soleil, d’eau, de nourriture, qu’ils reçoivent de l’environnement, les hommes ont besoin de recevoir de leur environnement sécurité, amour, considération. Dans les deux cas, le développement réel de l’individu peut commencer une fois qu’ont été satisfaits les besoins élémentaires de l’espèce. A ce moment-là chaque arbre et chaque personne, commence son développement selon son propre style, unique, utilisant les énergies nécessaires à la réalisation de ses visées individuelles. A partir de ce moment-là, on peut dire que le développement est davantage déterminé de l’intérieur que de l’extérieur.

Lire la suite